Comment vendre sur les réseaux sociaux

le 14 septembre 2018 par Patrick Saucet

 

 

La notoriété et l’e-réputation sont les objectifs principalement alloués aux réseaux sociaux par les entreprises.
Toutefois, les objectifs de contribution au chiffre d’affaires sont loin d’être négligeables.
Si ce social selling consiste principalement en aide à la conversion, apport de trafic vers le site e-commerce ou génération de leads, l’évolution des possibilités offertes par les réseaux permet d’envisager plus directement du social commerce en tant que tel.
Voici une revue des meilleures opportunités offertes par les réseaux sociaux pour vendre vos produits et articles.

- Vendre sur Facebook

Facebook dispose de plusieurs moyens pour proposer des produits directement sur le réseau :

  • Créer une boutique sur Facebook

    - La boutique Facebook de Monoprix -

    Même si peu d’entreprises ont franchi le pas, des solutions existent depuis plusieurs années. La boutique créée (avec des CMS comme Shopify) sera accessible depuis un onglet Boutique.

    Plus récemment (pour la France), il est possible d’utiliser une application lancée par Facebook pour créer une boutique avec catalogue, fiches produits, promotions éventuelles... Plus de 3 millions d’entreprises dans le monde l’utiliseraient déjà. En France, Etam, Monoprix ou Marionnaud disposent ainsi d’un onglet Boutique.

    Pour démarrer, il suffit d’aller dans les Paramètres de sa page > Onglets et de choisir l’onglet Boutique à ajouter. Toutefois, la transaction et le paiement ne s’effectuent pas directement sur Facebook, il faut donc rediriger l’internaute vers la page du site e-commerce.

     

  • Créer des posts Offre ou Produit

    Pour cela, on peut rédiger un post Offre avec promotion éventuelle. Pour créer un post Produit, sélectionner « Identifier un produit » lors de la création de la publication.

  • Utiliser les Groupes ou la Marketplace de Facebook

    Pour les particuliers, il est aussi possible d’utiliser les Groupes d’achat/vente, ou encore la Marketplace, la plateforme de petites annonces lancée par Facebook en 2017.

    - Vendre avec Pinterest


    - Un article à la vente sur Pinterest -
    Ce réseau qui a annoncé récemment 250 millions d’utilisateurs mensuels (x2 en 18 mois) est utilisé par certaines marques comme un véritable activateur de ventes.
    Il est possible d’indiquer simplement un prix pour l’article en photo, et de rediriger simplement l’internaute vers la page du site e-commerce avec un lien.
    Avec la baisse de la portée de Facebook, Pinterest est devenu un très bon site d’apport de trafic.
    Pinterest propose aussi depuis plusieurs années les « Buyable pins »: l’entreprise qui dispose d’un compte Pinterest pro peut choisir d’utiliser les « Buyable pins » (épingles achetables) pour indiquer que l’article de la photo est achetable, et renseigner le descriptif, le prix…
    L’internaute pourra directement indiquer son adresse de livraison et ses informations de paiement, sans quitter Pinterest.
    S’il n’est pas encore très répandu (il faut utiliser un CMS de type Magento, Shopify…) le principe est prometteur.
    Avec un choix de photos judicieux et le principe des partages, les produits peuvent bénéficier d’une visibilité accrue sur le réseau.

     

    - Vendre sur Instagram


    - La boutique de Clarins sur Instagram -
    Avec le lancement d’Instagram shopping, le réseau propose un système complet de catalogue en ligne pour les entreprises.
    En disposant d’un compte pro Instagram et en synchronisant le catalogue produits créé au préalable sur Facebook, les marques peuvent choisir des produits à commercialiser.

    Pour une publication donnée, il est possible d’ajouter jusqu’à 5 tags mentionnant le prix et la description de produits en vente figurant sur la photo.
    En cliquant sur cette étiquette, on arrive sur une fiche produit, depuis laquelle on pourra se rendre sur le site marchand de l’entreprise (en cliquant sur « Afficher sur le site web ».
    Un onglet Boutique apparait à côté de l’onglet Appeler ou Itinéraire sur la page Instagram.

    De nombreuses marques dans la mode, la parfumerie, la bijouterie, la distribution ont déjà déployé leur catalogue sur ce réseau.

     

     

     


    Partager sur